Le Sinis

Découvre le Sinis et ses trésors avec notre excursion ...

La zone d'Oristano est très appreciée pour sa nature sauvage et ses nombreuses zones humides, dont certaines sont reconnues commes Sites d'Intérêt Communautaire et Zones de Protection Spéciales.

En partant de la partie méridionale de la province, nous trouvons les étangs de San Giovanni, Marceddì, S’Ena Arrubia et Corru s’Ittiri, les étangs de Santa Giusta et de Pauli Maiori et puis ceux de Cabras, Mistras, Mar’e Pontis et enfin celui de Sale ‘e Porcus.

Péninsule du Sinis (Cabras)

Ces lieux magnifiques ont en commun la présence de nombreuses espèces d'oiseaux: hérons (Ardea purpurea, Ardea cinerea, Egretta alba), foulques macroules (Fulica atra), aigrettes garzettes (Egretta garzetta), talèves sultanes (Porphyrio porphyrio), poules d'eau (Gallinula chloropus), busards des roseaux (Circus aeruginosus), échasses blanches (Himantopus himantopus), canards colverts (Anas platyrhynchos), avocettes élégantes (Recurvirostra avosetta), cormorans (Phalacrocorax carbo), cormorans huppés (Phalacrocorax aristotelis) et beaucoup d'autres.

Mais le vrai protagoniste est sans doute le flamant rose (Phoenicopterus roseus).

Observe les flamants avec notre excursion ...

Flamants roses

Avec son corps blanc, et les ailes, le bec et les pattes roses, cet oiseau fascine et intrigue adultes et enfants.

Sa coloration typique est due essentiellement à son alimentation: la petite crevette (Arthemia salina) de laquelle il se nourrit lui transmet une molecule, un flavonoide, qui est assimilée par l'animal.

Aire Marine Protégée (AMP) – Péninsule du Sinis - Île de Mal di Ventre

À l'intérieur de cette zone, on ne peut pas oublier la fascinante Péninsule du Sinis, reconnue Zone Marine Protegée le 12 décembre 1997. Sa naissance a été fortement voulue pour sauvegarder et valoriser la biodiversité végétale et animale présente dans tout le territoire, qui s'étend de la falaise de Su Tingiosu, au nord, jusqu'à la Marine de Torregrande au sud, incluant l'île de Mal di Ventre, le Rocher du Catalan et le promontoire du Cap Saint Marc.

De l'érosion des roches de l'île de Mal di Ventre, par action du vent et de la mer, se sont formés des grains qui ont été lentement amenés sur la terre ferme et jour après jour ils ont formé les plages blanches qui caractérisent les côtes du Sinis.

Lieu de rare beauté, la zone marine est riche de végétation et de nombreuses espèces animales terrestres et marines.

La végétation est caracterisée par le typique maquis méditerranéen à lentisque (Pistacia lentiscus), ciste (Cistus spp.), romarin, (Rosmarinus officinalis), filaria (Phillyrea angustifolia); l'immortelle d'Italie (Helichrysum microphyllum); l’hélianthème (Heliantemum caput-felis), l’erica (Erica multiflora), la scille (Urginea undulata), le genêt (Genista corsica), le limonium (Limonium acutifolium) jusqu'au palmier nain (Chamaerops humilis). Et sur les fonds marins, on a de vastes prairies de Posidonie de méditerranée (Posidonia oceanica).

Pour les animaux, à part ceux typiques des zones marécageuses, on a le goéland d'Audouin (Ichthyaetus audouinii), certaines espèces de tortues de terre (Testudo hermanni et Testudo marginata) et le crapaud, (Discoglossus sardus). Parmi les espèces marines les plus importantes on trouve le corail rouge (Corallium rubrum), l'anèmone encroûtante jaune (Parazoanthus axinellae) e le nacchere (Pinna nobilis).

 

Découvre les anciens trésors du Sinis

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre navigation sur le site. En continuant, vous donnez votre accord quant à notre utilisation des cookies.